642 views
 owned this note
###### Tags: `Numérique en Commun` `comité de programmation ouvert` `NEC19` :::warning **Si vous n'êtes pas à l'aise avec la syntaxe Markdown, ce [tutoriel](https://pad.numerique-en-commun.fr/utiliser-codimd?view) est fait pour vous.** ::: # [NEC19] Première réunion du comité ouvert ![auteur et lience à préciser](https://lamednum.coop/wp-content/uploads/2019/02/Atelier-NEC.png) ## 0- Avant propos de ce document Ce document rend compte de la [1ère réunion](https://www.weezevent.com/atelier-de-construction-nec-en-2019) du comité de programmation ouvert de l'édition 2019 de [Numérique en Commun[s]](http://numerique-en-commun.fr), organisée le 30/01/2019 au Gallica Studio de la BNF. :::success ++Synthèse (post-réunion) des thématiques souhaitées pour la rencontre nationale #NEC19++ 1. **Inclusion numérique** - Comment aller plus loin ? 2. **Enjeux sectoriels** - Comment passer à l'échelle ? 3. **Vie démocratique** - Les données des collectivités 4. **Impacts sanitaires** - Addictions aux outils numériques 5. **Culturel et éducation** - Lieux d'appropriation culturelle 6. **Impacts environnementaux** - "La fin du numérique ?" ::: ## 1- Contributeurs et contributrices * Alexandre Bigot-Verdier (SoNum, NEC) * Emma Ghariani (La MedNum, NEC) * Nicolas Loubet (Oxamyne, Medialab) ## 2- Matin - Événement national 2019 ### ++9h30-9h45 - Présent.es++ :::warning Cette section pourrait être complétée sur la base des inscrit-es (sauf objection directe). ::: ### ++9h45-10h15 - Cadrage++ :::info * Éléments de bilan du dernier comité * Remarques sur le positionnement de NEC * Rappels sur les éléments budégtaires * Feuille de route et méthode de travail * Méthode de programmation ouverte * Rassembler les contributeurs autour de sujets * Appel à contributions (partenaires, participants) * Temps d'échange avec les participant-es ::: ### ++10h15-11h15 - Ateliers++ Il est pointé l'importance (1) du **lieu** pour penser les thèmes (2) l'articulation des événements. Suite aux échanges lors de la session de cadrage, 2 ateliers vont travailler en parallèle. (1) Un sur le positionnement de NEC (ce qu'on garde, ce qui manque, ce qu'on transforme, ce qu'on enlève) (2) Un autre sur la méthode pour bâtir collectivement le programme de NEC19. #### Quel positionnement adopter pour Numérique en Communs ? (animation : Emma) ![auteur et licence à préciser](https://lamednum.coop/wp-content/uploads/2019/02/IMG_20190131_104509.jpg) ![auteur et licence à préciser](https://lamednum.coop/wp-content/uploads/2019/02/CR-atelier-1.png) #### Quelle méthode pour bâtir ensemble le programme de NEC19? (animation : Alex) ++Premiers rebonds++ * **Valentin Chaput** (Open Source Politics) : quels sont les outils logiciels avec lesquels on est capable d'interagir ? Nous pourrions adopter le logiciel (libre) Decidim ? * **Amalia** : l'utilisation de Decidim dans un territoire permet d'être plus ouvert * **M. Rouveyre** (VP Gironde) les élu-es en encore du mal sur la création des communs (ex : on n'arrive pas à réunir des collectivités pour créer des logiciels open source) et l'essaimage des communs (ex : on préfère passer par des prestataires pour réaliser des visualisations de budget). * **Mourad Bennaceur** (GIP RECIA) : il est important de positionner un comité de programmation en amont d'un groupe de décideurs. Je suggère de recentrer l'événement sur les outils communs (pour tester les outils et s'assurer qu'ils soient duplicables). Qu'est-ce qu'on attend de cet événement ? Qu'est-ce qu'on veut donner à voir? Qu'est-ce qu'on peut y apporter ? Pour moi, la "plue-value" de NEC, c'est le lien avec les collectivités. De l'intérêt de se mettre en lien avec les réseaux de collectivités (les interco par ex). * **Sébastien Plihon** : la dimension nationale de l'événements est intéressante. Ça m'intéresse de prendre des exemples concrets de communs et d'envisager leur mutualisation pour les passer à l'échelle. Cela permet de challenger la notion d'"animateur de commun", de faire des démos et être concret. Point d'attention sur le langage : "les communs" est encore un terme excluant. Le "mode DÉMO" permet d'apprendre par le FAIRE. ++Propositions de formats++ - De façon générale, des conférences pour apprendre et des ateliers pour contribuer - Un temps politique sur la "commonisation" (comment enlever des barrières qui empêchent la circulation des communs, les batailles à mener pour assurer l'accès au communs) - Un "forum des savoirs" pour mieux faire connaissance entre les acteurs présents. NB : POP participe à un projet "action publique et communs" piloté par la 27e region. ++Comment s'y prendre++ * Mettre en place un comité de programmation * Identifier les besoins de mise en commun(s) * Lancer un appel sur les communs identifiés ++Thèmes déjà identifiés++ - Démocratie - Culture - Education - De quoi parle-t-on quand on parle de numérique dans une collectivité ? - L'attitude des collectivités vis à vis "GAFA". Comment arriver à faire pression collectivement sur un acteur privé ? Quellles sont les alternatives à proposer aux citoyens ? :::warning **Synthèse des ateliers du matin** : on sent une tension dans les intentions entre (1) le passage à l'action autour des communs numériques (2) la volonté de mieux faire sur le sujet de l'accompagnement social par les communs (mais la démonstration reste à faire). ::: ### ++11h15-12h15 : Organiser NEC++ Quelles sont les qualités requises pour organiser la rencontre nationale (cf. le rôle de PING en 2018) ? Quels sont les partenariats à établir avec d'autres événements & communautés ? ++Éléments budgétaires++ - La rencontres à Nantes a coûté au total 170 000 € - Les partenaires financiers privés (1/3 du budget) sont majoritairement d'accord pour repartir sur des bases similaires - Les partenaires financiers publics locaux (1/3) devront être renouvelés ## 3- Après-midi - Quels communs ? L'intention est de réunir les membres actifs de la communauté autour de "sujets (thèmes)" pour (1) confirmer des besoins (en lien avec les communs numériques) (2) identifier / prototyper des réponses à essaimer (3) pargager une/des méthode.s de travail (cf. la [mission d'inno3](https://inno3.frama.io/tutoriel-communs-numeriques/02-Tutoriel/)). @Nicolas : je recommande d'adopter pour cette édition la [démarche d'**appels à communs**](http://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Méthode_de_mise_en_place_d%27un_appel_à_communs) mise en oeuvre (avec succès) par la [Fabrique des Mobilités](http://wiki.lafabriquedesmobilites.fr/wiki/Accueil) (association supportée par l'ADEME). ***EDIT : en concertation avec les acteurs présents, ces ateliers n'ont finalement pas eu lieu, au profit des groupes discussion ci-dessous*** ### ++La place des médiateurs numériques (animation : Emmanuel Vandamme)++ ![auteur et licence à préciser](https://lamednum.coop/wp-content/uploads/2019/02/NEC-2019-2.jpg) #### Retour d'expérience ++Retour d'Yvan Godreau++ * En attente (par habitude de ce qui est pratiqué par PING) d'échange entre médiateurs, ce que NEC n'a pas vraiment permis (le programme ne semblait pas adapté aux médiateurs). * Qu'est-ce qui aurait pu donner envie aux médiateurs de parler de leur métier, les nouveaux types de lieux, les initiatives inspirantes et aborder des sujets comme l'inclusion ? * Les médiateurs sont toujours pris par l'urgence, ils ont besoin d'un moment et d'un lieu pour souffler (mais la mobilisation des médiateurs est une difficulté). Le seul moment où cela a fonctionné : les rencontres cyberbases" organisées à la Cité des sciences qui rassemblaient des professionnels de tous les territoires sur de nombreux sujets. ++Retour de Yann Vandeputte++ * L'atelier "Quelles compétences pour le médiateur numérique de demain ?" s'annonçait difficile avec (1) un nombre de participants élevé (+40) (2) le bruit (3) la présence majoritaire de cadres territoriaux en sus des médiateurs - le public cible - et des travailleurs sociaux. Malgré tous ces imprévus, les participants sont repartis satisfaits. Ils ont appris pas mal de choses, avec le constat partagé que médiateur numérique est un "vrai métier". L'atelier a permis les échanges entre pros qui n'ont pas l'occasion de se parler. * Au-delà de l'atelier, plusieurs retours du terrain vont dans le même sens : pourquoi avoir mis les rencontres médiateurs en off ? NEC devait pourtant conjuguer les ex-assises de la médiation numérique et la question des communs numériques. #### Problématique et enjeux * Est-ce que NEC est un moment où on livre quelque chose aux médiateurs ? Est-ce qu'on part du médiateur ? 2 directions : montrer / démontrer et valoriser le travail de médiateur * Quel **périmètre** ? Volonté d'inclure toutes les personnes qui sont au contact des publics. * **Enjeu** : (1) **mise en visibilité** d'une profession peu reconnue (2) **vivre une expérience** (3) **apprendre** et **être inspiré** (4) **revenir avec des billes** (dispositifs, projets, connaissances). #### Propositions pour NEC 2019 * Organiser une **collecte** en amont (de manière ouverte et collaborative) : (1) les besoins et attentes des participants (2) les apports potentiels (ce sera aussi un des rôles des hubs, et l'idée d'utiliser DECICIM dans le cadre de l'événement peut converger vers ce besoin) * Privilégier les formats et les espaces permettant le **pair à pair**, avec place plus centrale d'un dispositif de type POP Café (ou équivalent), bien repérable dans le lieu. * Fabienne Guibé (Gironde) : sur un événement organisé par Orange - "Femmes et numérique" - un système de consultations individuelles avait été mis en place. Cela a permis de repartir avec des choses opérationnelles. Dans le cadre de NEC, des médiateurs pourraient mener des consultations et répondre ensuite aux besoins ou rediriger vers des personnes ressources (présentes, identifiées en amont) * Amalia Martinez (PA) : cela s'inscrit dans une logique de compagnonnage * Yann : on pourrait utiliser une radio animée par des médiateurs et diffusée par différents canaux (web et hauts-parleurs) pour faciliter la mise en relation * Créer les **conditions pour faire venir les médiateurs** et répondre à leurs attentes * Yann : (1) Organiser un jour 3 de formation pro permettant de faire prendre en charge la participation à l'événement (2) Penser aux conditions matérielles (problématiques pour les petites structures) et à une approche collaborative concrète : covoiturage, etc. (3) Permettre de monétiser la participation à l'événement (éventuellement via APTIC) * Fabienne (chargée de mission à la Gironde) : intégrer la participation à NEC dans le cadre du conventionnement entre collectivités et espaces de médiation, permettant de libérer les médiateurs et de faciliter leur prise en charge. Je propose déjà de le faire passer dans la convention "solidarité numérique" avec le département de la Gironde. - Lien à imaginer avec le CNFPT. Permet de revenir avec des éléments concrets. * Imaginer des **formats expérientiels**, pensés à partir des publics et des usages * Catherine Mosser (Alsace Digitale) : la logique immersive permet de se mettre à la place des usager (ex : atelier dans lequel on revêt une combinaison de personne âgée) :::info ++**Synthèse (notes de Yann)**++ * Envisager une journée de formation pro pour les médiateurs et prévoir une journée de formation pour les agents impactés par les problématiques de médiation numérique. Le CNFPT et les OPCA pourraient prendre en charge les frais de participation. Marianne Massaloux chez Médias-Cités peut être une personne ressource là-dessus. * Ne pas oublier les agents en bibliothèques et médiathèques, car ils/elles font aussi de la médiation. Imaginer des temps de croisement entre ces deux profils. Créer un lien entre la médiation scientifique et la médiation numérique et inclure les fablabs ? * Communiquer auprès des étudiants dans différentes domaines pour les inviter à venir à NEC. Le but est de les ouvrir aux métiers de la médiation numérique. ::: ### ++Organiser des NEC locaux (animation : Alexandre Bigot-Verdier)++ #### Participant-es - **Anne-Claire Dubreuil** (Communauté d'agglomérations SICOVAL) : cherche à mobiliser les acteurs du territoire et aborder le numérique de façon non-geek. Population ciblée : agents territoriaux non-spécialistes. L'objectif est de créer une culture numérique communne. - **Marianne Bonfils** (Conseil Départemental de Charente Maritime) : aimerait organiser un événement autour de la médiation / des cultures numériques en Charente Maritime - **Alain B** (Roannais Agglomération) : des premières actions sont menées. Les élus semblent sensibilisés au sujet. Volonté de dégager une feuille de route commune locale - **Sébastien Plihon** (POP) : le Grand Barouf se décline en communauté d'innovation locale. Volonté de brancher une partie de NEC sur d'autres événements (e.g. les Roumics) - **Hervé Perard** (élu Evry) : volonté de construire une maison du numérique (association SIANA qui travaille sur les arts numériques). Attente forte sur la formation des élus - **Lauriane Auroy** et **Edith Goudard** (Conseil Départemental de la Creuse) : ont déjà fait dans le département un événement qui a occasionné une forte mobilisation des acteurs locaux. #### Contexte * Les organisateurs de Numérique en Commun[s] 2018 ont ouvert la méthodologie d'organisation d'un événement contributif NEc via un kit ([disponible ici](https://www.numerique-en-commun.fr/nec-opensource/)). Il est donc possible pour une collectivité territoriale ou un autre acteur territorial de s'en emparer pour organiser un événement similaire à une échelle plus restreinte * La mission Société Numérique se propose d'accompagner les acteurs qui souhaiteraient lancer un tel événement. Le présent atelier doit faire émerger les besoins de collectivités candidates à cette expérience pour calibrer l'accompagnement. #### Attentes - Formation des élu-es à tout le spectre des usages du numérique - Favoriser une culture numérique commune des acteurs d'un territoire - Retrouver un sens dans la transmission des cultures numériques - Avoir des acteurs extérieurs qui viennent amplifier les propos - Avoir des acteurs extérieure qui permettent un état de l'art - Porter ce qui n'est pas encore fait mais qui va se faire - Etre un événement de gouvernance numérique sur un territoire - "Être simple mais pas simpliste" (orienté sur la "pédagogie") - S'appuyer sur les nouveaux [Hubs de médiation numérique](https://www.caissedesdepots.fr/hubs-france-connectee) :::info Exemple d'un NEC thématique qui pourrait être organisé : l'hyper-Ruralité ) volonté de débattre de la télémédecine, télétravail, etc. Cela pourrait orienter les débats sur ces sujets en particulier. Cet événement pourrait être organisé en Creuse (6 à 22 hab au km^2^) ::: ++Attention++ : les collectivités pourront difficielement payer pour organiser un NEC local. :::info ++Accompagnement recherché++ * Médialab : intéressant - mais pas forcément indispensable pour les gens * Axcompagner les gens sur des outils collaboratifs, leur montrer à quoi ça peut servir - outiller certains professionnels (maçons qui font encore leurs devis par papier, comment les aide-t-on à s'outiller) -- avoir en somme un temps de formation * Formation des élu-es : faire venir et donner à voir des expériences vertueuses ::: ### ++Quelle feuille de route pour NEC19 ? (animation : Emma Ghariani)++ L'atelier a pour objectif d'aborder trois questions * Quel calendrier ? Comment choisir les porteurs ? Qui participe aux décisions ? * Comment outiller les prises de décision et la participation nationale via un outil ? * Question des partenariats : avec quels événement, sous quelles conditions ? * *Non traité faute de temps, à remettre à l'agenda de la prochaine rencontre* #### Feuille de route et calendrier * **Début mars** : choix de l'organisateur * **Mi-mars** : 2ème comité de programmation * **Avril-mai** : appel à contributions * **Mai-Juin** : lancement des inscriptions * **Sept-Oct** : clôture des inscriptions * **Oct-Nov** : organisation de 'événement #### Sélection du porteur (organisateur) Les participants conviennent que pour cette année encore, c'est aux co-porteurs de l'événement (SoNum, Mednum) de fixer les critères et prendre la décision de qui sera le porteur. Pour 2020, il serait intéressant d'annoncer le porteur pour 2020 lors de NEC, et de décider collectivement du porteur, grâce à l'outil de décision collective mis en place (Decidim). #### Sélection des porteurs de thématiques En fonction des parcours dégagés sur cette première réunion du comité de programmation, un binôme d'organisation peut se porter volontaire pour animer un parcours thématique. #### Outil de décision et de travail collectif Le constat du matin est qye les différents acteurs qui participent à l'organisation d'un NEC n'ont pas toujours de visibilité sur les décisions prises, et les résultats des différents copils (local, national). Decidium pourrait permettre de faciliter la mise en visibilité des décisions. :::info **Fonctions de Decidim** * Publication et documentation : organiser un agenda de rencontre, mettre à disposition des compte-rendus, gestion des inscriptions, faire le lien vers d’autres sites * Votation : il est possible de monter des textes collaboratifs, soumis ensuite à un vote * Possibilité de gérer des groupes, de "récompenser" les utilisateurs avec des badges, de discuter par messagerie. Cela permet de faire le liens entre les niveaux de COPIL. --- ++Attention++ : à l'effort de médiation et d'animation + l'articulation le dispositif medialab. ::: ## 4- Quelques documents utiles * [Carnet de bord du comité ouvert](https://pad.numerique-en-commun.fr/nec19-comiteouvert) * [Plateforme de co-construction](https://participer.numerique-en-commun.fr/processes/nec19/f/2/) * [Carnet de bord du Médialab](https://pad.numerique-en-commun.fr/accueil) * [Forum de discussion de NEC](https://chat.numerique-en-commun.fr) * [Base documentaire de NEC](http://frama.link/NEC18) * [Répertoire des fichiers NEC](https://frama.link/NEC18-fichiers) --- :::danger La licence juridique de ce document doit être encore co-définie par ses co-auteur-es. :::